Warning: Missing argument 1 for get_post(), called in /home/immobilii/jour4peace.com/wp-content/plugins/wordpress-seo/frontend/class-opengraph.php on line 493 and defined in /home/immobilii/jour4peace.com/wp-includes/post.php on line 380

Skip to content

Construire sur un terrain faisant l’objet d’un bail emphytéotique

novembre 14, 2012

Une fois le terrain obtenu, il s’agit maintenant de construire. Il est recommandé pour un étranger de construire à Madagascar plutôt que d’acheter une maison toute faite (construction neuve ou maison ancienne), la loi étant plus favorable à l’achat d’un terrain par un étranger plutôt que celui d’une maison. La principale raison en est que Madagascar est à la recherche de capitaux, de ce fait, il est beaucoup plus rentable pour le pays d’avoir affaire à des investisseurs que des particuliers. Ces investisseurs, même locatifs, contribuent à faire fonctionner le circuit économique. En revanche, l’achat d’une résidence secondaire ou même principale par un étranger lésera à coup sûr les primo accédants malgaches, ces derniers ayant difficilement accès aux crédits immobiliers.

Entreprise générale de construction de terrain

Pour construire à moindre coût à Madagascar, il y a ce que les locaux appellent les « entrepreneurs ». Il s’agit de société, généralement individuelle, spécialisée dans la construction ou la rénovation de maisons individuelles (voir www.lesclesdumidi.com) (en France on parle de construction en secteur diffus). Ces sociétés sont créées par des ingénieurs en bâtiments, des artisans en construction immobilière ou même des architectes. Elles prennent des noms différents : Entreprise Individuelle œuvrant dans la Construction, Génie Civil, Étude et Réalisation, Entreprise Individuelle dans le domaine de la Construction, Etude et réalisation de bâtiment et travaux publics… À partir du moment où les termes « construction » et « études » apparaissent il s’agit à 90 % d’un entrepreneur. Une entreprise de construction de terrain à bâtir (retrouvrez la liste ici) à Madagascar est une petite structure composée généralement de l’entrepreneur, d’une secrétaire et d’un comptable. Les ouvriers sont recrutés au fil de l’eau, à chaque fois que l’entrepreneur décroche un contrat. L’entrepreneur prend en main généralement tout le projet de construction du logement neuf, de l’établissement du plan jusqu’à la réalisation de la maison. Voilà pourquoi il s’agit à la fois d’un bureau d’étude et d’un cabinet d’architecture. Tout commence par l’établissement d’un devis négociable. Une fois celui-ci accepté par le maître d’ouvrage, le contrat peut-être signé. Pour alléger le devis, il est possible pour le propriétaire d’acheter lui-même le matériel en fonction des directives de l’entrepreneur. Il existe à Madagascar, notamment à Tananarive, d’énormes centrales d’achat spécialisées dans le BTP et la construction (ABC, Sanifer…). À noter enfin qu’une avance est requise avant le début du chantier puis, au fur et à mesure de l’avancement des travaux, des paiements sont effectués.

Les promoteurs immobiliers pour l’achat d’un terrain

Depuis quelques années, on trouve de plus en plus de promoteurs immobiliers à Madagascar dont les plus célèbres sont sans doute Getim et les sociétés chinoises. Si leur siège social se trouve généralement à Tananarive, ces entreprises réalisent également des missions en province. Ces promoteurs investissent souvent dans de gros projets immobiliers (centres commerciaux, résidences privées, parcs industriels…). Cependant, ils peuvent être sollicités pour la construction de maison individuelle sur des terrains constructibles (informations sur lesclesdumidi.com), mais autant le dire, la facture est généralement salée. Car ces promoteurs ne font pas les choses à moitié. Par exemple, pour la fondation ils font appel à des groupes tels Colas. Les matériaux utilisés (carrelage, menuiserie en aluminium…) sont souvent importés d’Europe et d’excellentes qualités. Le bémol demeure le respect des délais : la date d’achèvement prévue au contrat peut dépasser de plusieurs mois sur le chantier. Idem pour la date de début de chantier.

Liens utiles

En savoir plus sur la bail emphytheotique: http://www.legifrance.gouv.fr/…/dateTexte=20080505

Partagez cette article

  • Delicious
  • Digg
  • Newsvine
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Twitter

Ceci peut vous intéresser

Commentaires

There are no comments on this entry.

Trackbacks

There are no trackbacks on this entry.

Add a Comment

Required

Required

Optional